Hervé LAMY

Ténor

Chantant depuis l’enfance (Petits Chanteurs de Sainte-Croix de Neuilly), Hervé LAMY intègre, à partir de 1982, les ensembles dirigés par Philippe Herreweghe, la Chapelle Royale et le Collegium Vocale de Gand d’abord, puis l’Ensemble Vocal Européen. Il est ensuite appelé à se produire avec de prestigieux chefs tels William Christie, Christophe Coin, Jean-Claude Malgoire, Hervé Niquet, puis avec les ensembles La Fenice de Jean Tubéry, Akadêmia de Françoise Lasserre, le Centre de Musique Baroque de Versailles ou dernièrement, le Nederlandse Bach Vereniging. Mais il fréquente aussi des groupes davantage tournés vers la musique ancienne, comme A Sei Voci, Gilles Binchois, Vox Cantoris ou, en Espagne, La Grande Chapelle. Des incursions éclectiques dans l’opéra le mènent de la Rappresentazione di Anima e di Corpo de Cavalieri (à la Monnaie de Bruxelles) et l’Orfeo montéverdien au Pauvre Matelot de Milhaud au Candide de Bernstein, en passant par Haydn et le Vivaldi de La Verita in Cimento (avec l’Ensemble Mattheus). Dans l’oratorio, il embrasse un répertoire tout aussi large, depuis les Passions de Schütz et Bach jusqu’à Honegger ou Britten, en passant par Marie-Madeleine de Massenet qu’il a d’ailleurs enregistrée.

Singing since childhood (Petits Chanteurs de Sainte-Croix de Neuilly), Hervé LAMY joined in 1982 the ensembles conducted by Philippe Herreweghe, La Chapelle Royale and the Collegium Vocale of Ghent, then the Ensemble Vocal Européen. He is then called to produce with prestigious chefs such as William Christie, Christophe Coin, Jean-Claude Malgoire, Hervé Niquet, then with the ensembles: La Fenice of Jean Tubéry, Akademia of Françoise Lasserre, the Centre de musique baroque de Versailles or recently the Nederlandse Bach Vereniging. But he also works with groups focused on early music, such as A Sei Voci, Gilles Binchois, Vox Cantoris or in Spain, La Grande Chapelle. Some eclectic incursions into opera lead him from the Rappresentazione di Anima e di Corpo by Cavalieri (at the Monnaie in Brussels) and Orfeo by Monteverdi to Pauvre Matelot by Milhaud and Bernstein’s Candide, as well as Haydn and Vivaldi’s La Verita in Cimento (with Ensemble Mattheus). In the oratorio, he embraces a repertoire just as large, from the Passions of Bach and Schütz to Britten and Honegger, through Mary Magdalene by Massenet that he also registered.

image secondaire

Il donne également de nombreux concerts avec clavecin (Hilton Wjuniski), orgue (Jean-Patrice Brosse, Olivier Vernet), pianoforte (Michel Kiener) et piano (Patricia Heidsieck). Et il se produit même sans accompagnement lorsqu’il propose un récital de chant grégorien. De sa participation à plus d’une centaine d’enregistrements, il faut noter les lieder de Mozart et les Dichterliebe de Schumann, une Flûte Invisible, enregistrement récent de mélodies françaises (Alpha), ainsi que ses disques de chant grégorien, dont Christus Rex, salué par un Diapason d’Or. Hervé LAMY participe, en 2009, au disque PSALMUS consacré au cycle biblique pour orgue « Job » de Petr EBEN, salué par la critique comme « une exceptionnelle réalisation ». Egalement chez PSALMUS, il interprète, pour la première fois au disque, les lieder sacrés de Carl Philipp Emanuel BACH.

He also gives many concerts with harpsichord (Hilton Wjuniski), organ (Jean-Patrice Brosse, Olivier Vernet), pianoforte (Michel Kiener) and piano (Patricia Heidsieck). He also produces himself, unaccompanied, in recitals of Gregorian chant. In his more than a hundred recordings,about ten of which with Psalmus, noted attention should be paid to Lieder by Mozart, Schumann’s Dichterliebe, Flûte Invisible, a recent recording of French melodies (Alpha), as well as his albums of Gregorian chant, of which, Christus Rex received the «Diapason d’Or» award from the french magazine Diapason.

Disques réalisés :

Disques réalisés :

_edited.png
Leçons de ténèbres

Disques réalisés :

_edited.png
Job

~~~~~~~~~~~~